• Default
    • View 1
    • View 2
    • View 3
    • View 4
    • Titre 1
    • Titre 2
    • Chargement...

Presse Libre

  • 1 commentaire
mathilde Des plans de prévention doivent enfin être mis en place sérieusement pour anticiper ces risques professionnels des enseignants, notamment psychologiques : http://www.officiel-prevention.com/formation/fiches-metier/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=206&dossid=349
 
Répondre -
  • 1 commentaire
Luca ce serait une erreur que de jouer ici à se faire peur avec... Orwell : la fine équipe actuellement au pouvoir est bien trop occupée à rogner sur les maigres droits du monde du travail pour s'intéresser au contenu des livres. Et c'est là -mais seulement là- que Céline intervient. Il s'agit de discréditer par tous les moyens les acteurs de la lutte sociale et ce notamment en lançant contre eux l'accusation d'antisémitisme. Il y aurait, à en croire l'idéologie dominante, un NOUVEL antisémitisme, ayant pour fauteurs les ZZZZZARABO-MUSULMANS, aidés bien sûr par leurs notoires complices que sont -nous z'y voici : les ZZZZZISLAMO-GAUCHISTES.
 
Répondre -
  • 1 commentaire
Luca On veut bien croire, que l'actuel Premier Ministre... "n'a pas peur" de la réédition des pamphlets de Céline. Même que, il s'en frotte les mains. Et la rapidité et le mimétisme avec lesquels il a repris le discours de la 'DILCRAH' amènent à se demander s'il a tout juste pris le train en marche ou si -comme je le pense- on ne serait pas plutôt devant une opération concertée, dont l'origine remonte à une époque où le Premier Ministre s'appelait encore Manuel Valls, et dans laquelle ce projet de réédition n'aura été qu'un ingrédient de dernière minute.
Avant toute chose on se doit de rappeler qu'il ne s'agit pas exactement d'un projet de réédition (de toute façon le texte est accessible sur Internet) mais d'une BANALISATION qui irait jusqu'à rassembler dans un même (!) volume ces écrits, dont c'est peu dire qu'ils forment un tout clairement identifiable, et... d'autres écrits de l'auteur. Qui plus est ce volume aurait pour titre 'Ecrits polémiques", sic -quitte à alimenter un contresens majeur et qui ne saurait qu'aller s'amplifiant avec le temps : ce Céline, dont aucun lecteur de Libé n'ignore déjà plus qu'il aimait son chat, n'aurait été qu'un polémiste et qui POUR UNE FOIS (et même, pour trois fois) se serait laissé entraîner UN PEU PLUS LOIN que d'habitude, sur le terrain qui était le sien... Et au passage on prendrait ici la lourde responsabilité, au regard des... siècles futurs -hé oui !- d'effacer ce qui constitue ici un point fondamental et d'éternelle actualité, à savoir : que les antisémites ne sont pas seulement des salauds, mais des lâches ; et que Céline, n'ayant pas même le courage de son insanité, s'était ensuite opposé aux rééditions... Mais on peut être assurés qu'avec le temps même les professeurs de lycée finiraient par dire à leurs élèves : "ah oui, mais : il avait dit à sa veuve qu'elle pourrait accepter"...
Et tout çà pourquoi ?
Parce que depuis maintenant plusieurs années la droite et la fausse "gauche" (notamment Valls, à l'origine de la coûteuse DILCRA), ne sachant plus quoi inventer pour diffamer celles et ceux qui s'opposent à l'ordre existant, propagent un discours très-activiste, relayé en termes intellectualisants par des Taguieff ou des Finkielkraut, et qui peut se résumer ainsi : 1° il y a un NOUVEL antisémitisme ; 2° l'antisémitisme, a même CHANGE' DE CAMP ; 3° le seul VRAI antisémitisme, le seul QUI COMPTE, c'est celui qui a pour fauteurs les ZZZZZARABO-MUSULMANS, aidés de leurs comparses bien connus et qui sont -nous z'y voilà : les ZZZZZISLAMO-GAUCHISTES.
Et dans cette perspective nauséabonde la droite et la fausse "gauche", ayant perdu tout sens moral, sont prêtes, pour accentuer l'effet de contraste, à... réintégrer Céline dans le "patrimoine national" afin de signifier que lui, au moins, fait "partie de la famille" ! Seul grain de sable dans cet édifice : il y a encore en France des gens, de toute... origine, qui ne sont pas prêts à accepter tout et tout le reste. Mais bon on aura entrepris de les calmer en faisant mine d'exiger des... garanties, maman-j'ai-peur. Et dans son exquise bonté la fine équipe va même jusqu'à faire miroiter une Préface d'un "célinophile, mais juif sépharade". On vit vraiment une époque formidable.
S'il ne s'était agi "que" de manoeuvres politiciennes je n'aurais probablement pas réagi ; et j'ai d'autres choses à reprocher au régime en place. Mais que le faux-derche n'hésite pas et à cet effet à faire étalage de glauque... vigilance face à l'antisémitisme, m'est insupportable.
 
Répondre -
  • 1 commentaire
PierreDubai Les Jeux Olympiques en Corée du Sud – ce n'est pas un grand événement sportif, ce sont des sales affaires politiques. Ce n'est pas l'Olympiade, c'est un bazar. Il semble, Trump enrage le leader nord-coréen pour saboter les Jeux Olympiques.
Tiens! Il faut boycotter les JO et soutenir la pétition.

https://www.change.org/p/the-international-olympic-committee-petition-to-relocate-the-2018-winter-olympics-from-south-korea
 
Répondre -
  • 1 commentaire
Luca mieux vaut assurément savoir dans quelle direction on veut aller, mais on a vite fait de tomber dans ce que Darien appelait le 'constructivisme'... Quoi qu'il en soit et pour en rester à la question ici posée je crois me rappeler que Reclus disait que nous ne pouvons pas, et que nous n'avons pas à prédire la forme de la société future
 
Répondre -
  • 1 commentaire
Luca "Quelle tragédie", sic : encore un effort et l'auteur de cet article finira par croire à sa commisération envers les survivants qui furent ensuites persécutés, à l'est... Quel dommage seulement qu'il oublie de nous dire qu'il furent persécutés dès leur retour en ex-URSS -et le furent doublement. Ils le furent à titre d'idéalistes (nombreux parmi les volontaires d'Espagne) lors des purges staliniennes ; et ils le furent par la suite dans le cadre de l'antisémitisme d'Etat dont on sait qu'il se porta bien, dans l'ex-URSS. Bref il faut mépriser le lecteur, comme savent si bien le faire les bureaucrates, pour oser identifier l'antisémitisme à l'est à la seule vague antisémite de... 1968 en Pologne, à walesa et à l'Eglise catholique.

Mais oublions l'ex-URSS et venons-en à l'Espagne, à propos de laquelle cet article vient nous servir l'habituel petit couplet : non seulement, ce sont les "communistes" qui ont tout fait, mais ce sont eux qui ont tout fait... les premiers ! Mais la personne qui a commis cet article ne peut s'empêcher de laisser échapper un aveu : "Deux mois après le déclenchement des combats, l’Internationale communiste basée à Moscou – Komintern – a créé les Brigades internationales". On ne saurait mieux dire :
- à l'annonce du pronunciamiento des 18/19 juillet l'un des premiers premiers soins du Komintern fut de rapatrier (!) les délégations internationales d'athlètes présentes à Barcelone et qui devaient ce jour-là inaugurer les Spartakiades, qui n'eurent donc jamais lieu. Certes ce rappel des délégations n'eut pas de conséquence irréversible puisque finalement la population de la ville parvint à organiser son auto-défense mais c'était là, peu glorieux ; et cinquante ans plus tard Dominique Girelli, un des "anciens" de la colonne Ascaso avec lequel j'en ai reparlé, en était encore indigné : il y avait là des milliers de jeunes, en principe en bonne forme physique et très motivés pour lutter contre le fascisme...
- en août : Moscou signa la... non-intervention, aux côtés des démocraties occidentales.
- en septembre : Moscou acceptait encore tout juste l'arrivée de... médecins-et-de-médicaments. Et ce fut seulement fin septembre, qu'ayant compris le profit politique et financier qui pouvait être escompté d'un soutien à l'Espagne républicaine, le Komintern accepta le principe de Brigades Internationales, dont les premiers combattants arrivèrent le 5-6 octobre.
- "Mieux vaut tard que jamais", diront certains. Mais entretemps : deux mois et demis avaient été perdus -et qui avaient suffi à Franco pour transformer la guerre de guérilla, où il était perdant à tous les coups (comme l'avait prouvé l'héroïque défense de Barcelone) en guerre conventionnelle où il partait gagnant, avec le soutien d'Hitler et de Mussolini.

Dans le même temps : il y eut donc des camarades qui lorsque la liberté étaient en jeu ne prenaient pas leurs ordres du côté de Moscou et qui dès le 19 juillet foncèrent sur Barcelone. Ceux d'entre eux qui étaient italiens (et auxquels j'ai consacré des recherches) formèrent la section italienne de la colonne Ascaso, composée aux deux-tiers d'anarchistes mais conduite par Carlo Rosselli, de 'Giustizia e Libertà' ; il y eut aussi, pour l'honneur des partis-de-gauche, une poignée de traîtres-aux-consignes de leur parti. J'en profite pour ajouter que si Rosselli entretenait avec ses "origines juives" un rapport quelque peu éloigné, il ne les cachait pas, et Mussolini ne manquait d'ailleurs pas de les rappeler...

- copie à camarades
 
Répondre -
  • 1 commentaire
Rachid ELAIDI Non, le bavardage ne sert à rien. Si effectivement, il existe une volonté des sahraouis avec l'aide militaire des algériens mais aussi de l'Afrique du sud et des autres États du monde ,cette donne serait évolutive.Or il n'existe que de spéculations et le Makhzen ne donne aucune attention particulière à ce genre de spéculation. Car le Makhzen et les lobbys qui travaillent cette question , ne bougent que si le côté militaire est au rendez-vous . Il fut un temps où le Makhzen craignait l'insertion de DAESH au Sud du Maroc introduit par les sahraouis pour une insurrection et une révolte dans tout le Maroc à commencer par Laayoun,...un courant du sud ,soit disant. Les sahraouis ont échoué et à plusieurs reprises car et les sahraouis qui vivent dans le territoire marocain n'ont aucune volonté de faire le quoi que se soit pour leur cause ,car Hassan II ,leur a ouvert le Maroc avec ses services secrets et ils sont plongés dans une certaine opulence,moindre que la richesse du Sahara ; mais jonglée avec une sécurité, un calme, un racisme à l'encontre du reste de la population , ils vivent riche dans un Maroc pauvre ...et les sahraouis qui vivent à TINDOUF ou en Algérie ,sous contrôle du pouvoir algérien se contentent des bons points accordés par le pouvoir algérien et ils sont aux doigt et à l’œil d'Alger , donc ils sont neutralisés comme ceux qui vivent au Maroc. Deux autres point semblent importants : le Maroc n'a jamais colonisé le Sahara , il suffit de remonter au XIX ème siècle ,mais c'est l'Espagne qui était le principal colonisateur et qui avait aussi ,colonisée la partie nord du Maroc. Un deuxième point semble aussi important que si le Makhzen donne une indépendance aux sahraouis, les militaires marocains renverseront le pouvoir du Makhzen à la signature même de cet acte de trahison ,par un coup d’État militaire. Car ces militaires ont beaucoup soufferts des attaques armées,sporadiques, du POLISARIO depuis 1975 et beaucoup de militaires marocain étaient victimes de cet engrenage. Donc si solution existe c'est entre les deux armées et marocaine et algérienne et rien d'autre ,mais cela ne peut s'effectuer que si les deux armées rétablissent l'ordre chez eux avec une première république au Maroc et une deuxième république en Algérie. Il est aussi vrai que les pays tiers tel la France peut provoquer une guerre entre les deux pays ou des manifestations armées est aussi à craindre car les deux pays sont très instables et les sahraouis n'ont ni la force des hommes car ils sont doués d'un esprit de trahison et de sabotage contraire aux hommes qui font les guerres et dénouer de toute volonté politique car ils manquent des politiques chevronnés sahraouis,sinon comment expliquer depuis 1975, les sahraouis n'arrivent pas à théoriser leur mouvement ,politiquement parlant et de ce fait, la mentalité des sahraouis ressemble et sur beaucoup de points à la mentalité des psychopathes juifs d'Israël qui ne peuvent rien faire et encore moins à reconnaître l’État Palestine sans l'approbation des lobbys juifs américains... donc ,le ''realpolitik'' est une voie d'impasse pour les sahraouis et la question qui s'impose comment résoudre une équations à plusieurs inconnues ...semble dure...
 
Répondre -
  • 1 commentaire
mathilde meilleure prévention des risques de la sous-traitance ! http://www.officiel-prevention.com/formation/fiches-metier/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=206&dossid=263
 
Répondre -
  • 1 commentaire
mathilde prévention des risques des herbicides! : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/risque-chimique/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=69&dossid=533
 
Répondre -
  • 1 commentaire
Malek allez y chercher du côté des Mizabs qui ont vu leurs enfants se faire tuers et emprisonnés, et vous comprendrez ou se trouve les germes du futur malheurs terroristes dans LA TERRE DES DAMNES..
 
Répondre -
  • 1 commentaire
celte nous savons que TRUMP est accuse de tous les maux de la terre il a pourtant raison c'est ce qui nous attends d'ici peu de temps
 
Répondre -
  • 2 commentaires
emmanuelle C'est une fake news. Il n'existe pas de bactérie de Montreuil ou, du moins, Il n'y a eu aucune analyse effectué prouvant la présence de cette bactérie.
 
Répondre -
emmanuelle Toute cette alerte ne repose que sur une seule souce : Le site d'annie Lobé appellé santé publique édition. La mairie de Montreuil y porte si peu d'intérêt qu'ils n'ont pas pris la peine de communiqué à ce sujet et ce, en dépit des multiples alertes de Mme Lobé (tague de son immeuble, expériences ascientifiques, assignation de Mme LOBE à sa copropriété suite au non paiement de ses loyer pour cause d'insalubrité causé par cette bactérie sans existence avérée).
 
Répondre -
  • 1 commentaire
farianelacres Si vous êtes a la recherche du prêt entre particulier

Contacter moi juste

en visitant notre site: cliquez ici
http://marlaine-finance.netii.net/

Ou par mail: [email protected]
 
Répondre -
Source(s) de ce thème
Dernières Collections